Commode transition

Ebénisterie Mathieu Vath

Restauration d’une commode d’époque transition à ressaut en placage de bois de rose et de palissandre. Les encadrements de filets à la grecque teintés vert sont en charme et la façade a un décor en « ailes de papillon ». Elle s’ouvre par deux grands tiroirs à traverse dissimulée, et trois tiroirs sur un rang supérieur. Les montants à cannelures simulées sont en placage d’ébène et de buis. Elle repose sur quatre pieds cambrés ornés de sabots en forme de pieds de biche. Même si elle a subi quelques transformations […]

Commode Louis XVI estampillée J.A LECLERE

Ebénisterie Mathieu Vath

Jacques-Antoine Leclere (1744 – 30 janvier 1792) a obtenu sa maîtrise à Paris le 29 septembre 1779. Il exerça rue du Faubourg-Saint-Antoine, puis rue des Barres et enfin dans la cour de la Juiverie, à deux pas de la Bastille. Cet ébéniste a produit des ouvrages Louis XV ou Louis XVI de bonne fabrication. Il utilise le bois de rose, le satiné, l’acajou et aussi des panneaux de laque. On trouve son estampille sur des secrétaires, des commodes, divers petits meubles. Citons une paire de commode demi-lune Louis XVI revêtue […]

Commode Louis XV/Transition Par Nicolas Abraham Couleru

Ebénisterie Mathieu Vath

Cette commode de forme légèrement galbée, composée de trois tiroirs, et plaquée de cubes sans fond composés de noyer, de prunier et de merisier, a un plateau marqueté d’un bouquet de fleurs sur fond d’amarante. On reconnait facilement le Prunier ou Quetchier par ses démarcations d’aubier qui crée un motif plus clair et donne de l’irrégularité au décors. La structure est en sapin et noyer. Il est difficile d’établir un style bien précis pour cette commode. Bien que Louis XV, elle annonce très nettement l’arrivée de la sobriété du style […]

Commode transition estampillée A . HERICOURT

Ebénisterie Mathieu Vath

Félicitations à Arnaud pour la restauration de cette commode d’époque Transition plaquée de bois de rose, d’amarante, de satiné pour les côtés et d’érable teinté vert pour les filets. Le bâtis est en chêne et conifère. Antoine Héricourt (vers 1730 – 1792) obtient sa maîtrise le 20 octobre 1773 après avoir travaillé plusieurs années comme ouvrier libre au faubourg Saint-Antoine. Après l’obtention de sa maîtrise il s’installe rue du Faubourg Saint Honoré et devint député de sa corporation puis syndic. Sa production importante, très prisée par une clientèle française et […]

Commode Régence

Ebénisterie Mathieu Vath

Cette petite commode a une forme classique que l’on retrouve sous la Régence. Tenant encore les rigueurs Louis XIV, la façade est galbée en plan, les montants antérieurs sont arrondis et les côtés restent droits.Elle ouvre en façade par 3 tiroirs. Ses montants ainsi que les traverses intermédiaires sont composées de cannelures en laiton.Au niveau du bâti, la commode est entièrement en sapin, les panneaux intermédiaires sont assemblés à queues d’aronde dans les côtés, le fond est composé de planches horizontal maintenues clouées en feuillure,Les tiroirs sont construits en noyer […]

Commode transition estampillée LARDIN

Ebénisterie Mathieu Vath

Restauration d’une commode d’époque transition bâti en sapin et chêne et plaquée de bois de rose avec un encadrement de filets de charme blanc et teint en vert avec une bande de satiné entourée d’amarante. Le médaillon central est en placage de satiné assemblé en fougère. L’estampille et la JME se trouvent en bas du pied arrière gauche. André-Antoine Lardin (1724 – 10 août 1790), obtint sa maîtrise le 1er Juillet 1750 et s’installe rue de Charenton à l’enseigne « au Bois de Boulogne  » Il y travaille jusqu’en 1770, date […]

Commode Louis XV

Ebénisterie Mathieu Vath

Voici un travail important de restauration pour cette commode Louis XV plaquée de bois de rose et de bois de violette (à l’origine). En effet, il m’a fallu un peu de temps pour déterminer s’il s’agissait bien de bois de violette. Car cette commode a subit tellement de restauration qu’il y a presque autant de palissandre que de bois de violette. Mais heureusement pour nous, les tiroirs sont encore en assez bon état et c’est bien du bois de violette qui les compose donc j’en déduis que la commode était […]

Commode Louis XVI

Ebénisterie Mathieu Vath

Restauration d’une commode de l’est de la France d’époque Louis XVI en chêne et sapin massif et plaquée de bois de bout de Cytise, de noyer, de prunier, d’amarante, de bois de rose, de palissandre, de buis et de charme teinté vert. Les poignée et entrées de serrures ont été reporté à ne date ultérieur. Les garnitures d’origines ont disparu il ne reste que la présence de trou pour les poignées. Voici un meuble qui n’a jamais été restauré. Le placage fait presque 4 mm à certain endroit et l’on […]

Commode régence estampillée J.BIRCKLE

Ebénisterie Mathieu VATH

Restauration d’une commode en placage de palissandre de Rio et de filet de Satiné. Elle est composée de deux grands tiroirs et de deux petits en partie haute. Sa structure est composée de chêne et de sapin. Elle est estampillée J.BIRKLE sur le montant gauche ainsi que de la marque JME. Elle présente quelques traces de restauration et une marque à l’encre sur un côté de tiroir. Jacques Bircklé (1734-1803) – Ébéniste – maîtrise obtenue le 30 juillet 1764. Un des fournisseurs du Garde-meuble sous Louis XVI. Ouvrier libre avant […]

Commode sauteuse Louis XV

Ebénisterie Mathieu VATH

La commode sauteuse a semble t-il été inventée sous le style régence, entre 1705 et 1730, par l’ébéniste Charles Cressent, et va se généraliser ensuite dans le style Louis XV. Elle se compose seulement de deux tiroirs ou deux rangs de tiroirs. Le corps doit être surélevé sur des pieds galbés mi-haut, la moitié de la hauteur du meuble devant être prise par le corps, l’autre moitié par les pieds. L’observateur a ainsi l’impression que le meuble possède des pattes lui permettant de sauter comme une grenouille. La largeur offre des formes droites, galbées ou en […]

Commode Empire aux Carquois

Ebénisterie Mathieu VATH

Cette semaine voici quelques photos de la restauration de cette commode Empire plaquée de ronce d’acajou. Cette commode est vraiment très originale de par la qualité et l’originalité de ses bronzes. En effet, ils constituent avec les colonnes de côtés, des carquois. Les entrées de serrures sont composées de deux branches de laurier croisées et maintenues par un ruban. A l’origine, ils étaient dorés au mercure comme on peut s’en apercevoir au regard des taches de dorures au dos. Malheureusement, il ne reste que quelques traces partielles sur la face […]

Commode Hedouin au C couronné

Ebénisterie Mathieu VATH

Importante restauration pour cette superbe commode tombeau d’époque Louis XV estampillée sur les quatre montants par Jean-Baptiste Hedouin. Les bois massifs sont le chêne, le sapin et le noyer pour ce qui concerne le bâti et les tiroirs. Elle est plaquée de satiné pour les contours de frisage et de marqueterie géométrique en bois de violette. Nous pouvons distinguer deux sortes de bois de violette, un à grain et veinage très serré pour les losanges, un deuxième plus tortueux pour les contours de marqueterie, les montants et les traverses. Le […]

Commode transition

Ebénisterie Mathieu VATH

Voici une commode très sobre provenant de l’est de la France datant probablement de la fin du XVIIIe siècle. La façade est légèrement galbée et les montant sont à pan coupé. Il faut noter que les bronzes ne sont probablement pas d’origine. Le bâti est en conifère massif, et en chêne pour les montants, Les fonds de tiroirs sont montés en feuillures, et ils coulissent sur les fonds de propreté, ce qui est typique d’un travail provincial. Petite particularité : cette commode ne possède pas de panneaux de dessus, le […]

Commode dans le goût des Hache

Ebénisterie Mathieu VATH

Voici quelques photos de la restauration d’une commode en noyer massif, plaquée en incrustation de loupe de thuya et de filets à la grec en amarante et buis. Les tiroirs et les panneaux intérieurs et arrières sont en sapin. Malgré le chantournement de la traverse, son galbe et ses pieds, cette commode est bien de style transition mais d’époque Louis XVI. Dans le titre j’ai écrit « dans le goût des Hache » car il est certain que cette commode est originaire du Dauphiné. Mais qu’elle soit une production de la célèbre […]

Commode Louis XVI estampillé J.A BRUNS

Ebénisterie Mathieu VATH

Cette semaine ce termine la restauration d’une commode Louis XVI estampillé J.A BRUNS. Elles est en chêne pour tous les éléments qui concernent le bâtis, excepté pour les panneaux de côté, les arrières de tiroirs, les façades de tiroirs ainsi que les deux fond de propreté qui eux sont en conifère. Elle est plaquée de bois de rose en frisage de papillon, et d’amarante pour les contours. Les fausses cannelures sont en buis et ébène, et il y a un filet en érable teinté vert qui compose les coins à […]

Commode Mazarine

Ebénisterie Mathieu VATH

Voici une charmante commode Mazarine , d’époque Louis XIV. Galbée en arbalète sur la façade et ouvrant à trois tiroirs sur trois rangs, elle est coiffée d’un plateau marqueté d’une rose des vents sur fond de bois de bout. Construite sur bâti de sapin, recouverte d’un très beau placage d’olivier en bois de bout et de fil, de palissandre, de frêne sur les côtés et de buis pour les filets et la rose des vents .L’assemblage des traverses est en queue droite sur les côtés, ce qui a provoqué quelques […]

Commode retour d’Egypte

Ebénisterie Mathieu VATH

Durant la période très mouvementée de la révolution française, la production de mobilier fut considérablement amoindrie et la plupart des artisans vécurent des périodes très difficiles. Dans l’ensemble, du Consulat au Directoire, les meubles et les sièges n’ont guère eu le temps d’évoluer. Toutefois, même si certains motifs décoratifs d’inspiration Egyptienne avaient déjà fait leur apparition, c’est à partir de l’expédition d’Egypte (1798-1801) qu’ils évoluèrent vers un style unique. Le style dit « Retour d’Egypte » durera cependant que peu de temps : une dizaine d’années tout au plus car il sera […]

La commode de l’ingratitude

Ebénisterie Mathieu VATH

Cette année, lors des journées du patrimoine il était possible pour la deuxième année consécutive, d’avoir l’opportunité de visiter une partie des réserves, et les ateliers de restauration du mobilier national. Pour cette édition 2019 était exposé la commode de « l’ingratitude ». Cette commode a une histoire bien particulière : Commandée pour la couronne, elle fut livrée le 13 juillet 1789, veille de la prise de la Bastille. Son créateur, l’ébéniste Pierre François GUIGNARD ; reçu maître le 21janvier 1767; qui, après s’être fait payer par le garde meuble le 13 […]

Commode transition dans le goût de Topino

Ebénisterie Mathieu VATH

Il y a un mois, est arrivée une jolie commode transition, qui me fait penser au travail de l’ébéniste Charles TOPINO (vers 1742-1803) – maîtrise obtenue le 4 juillet 1773. Mais cette commode ne porte pas son estampille, ni aucune estampille d’ailleurs. Ce qui confirme bien, qu’il n’y a pas besoin d’estampille pour avoir en face de soit un meuble de grande qualité. De plus, les marqueteries pourraient très bien provenir de l’atelier de Topino, car celui-ci vendait des panneaux de ses marqueterie au marchand merciers et à ses confrères […]

Commode Louis XV estampillée J.C Ellaume

restauration de mobilier

Restauration d’une commode d’époque Louis XV estampillée J.C Ellaume. Cette commode est plaquée de bois de rose et de palissandre avec des marqueteries florales sur les tiroirs de façade. Le bâti est en chêne et conifère. Jean-Charles Ellaume que l’on retrouve aussi écrit Allaume a reçu sa maitrise à Paris le 6 novembre 1754. On connaît beaucoup de meubles marqués de son estampille. Ce sont pour la plupart des commodes Louis XV. C’est dans son atelier rue Traversière qu’il produisit pendant plus de trente ans de nombreux meubles de qualité, […]

Commode Mazarine

Ebénisterie Mathieu VATH

Cette semaine, retour sur la restauration d’une commode d’époque Louis XIV, une commode dite Mazarine. Mais d’ou vient ce nom de « Mazarine » ? Et bien il semblerait qu’un exemplaire ai été fabriqué la première fois pour la fameuse bibliothèque Mazarine, tout simplement. D’ailleurs, l’illustre créateur de la commode, n’est autre que, André Charles Boulle, lui même. Pour la chambre de Louis XIV à Trianon, il révolutionne en 1708 une forme de meuble : la commode, qui tient son nom du côté « pratique » comparé aux coffres qui étaient largement employés à l’époque. Aujourd’hui présentées […]