Commode transition estampillée A . HERICOURT

Ebénisterie Mathieu Vath

Félicitations à Arnaud pour la restauration de cette commode d’époque Transition plaquée de bois de rose, d’amarante, de satiné pour les côtés et d’érable teinté vert pour les filets. Le bâtis est en chêne et conifère.

Ebénisterie Mathieu Vath
Avant restauration

Antoine Héricourt (vers 1730 – 1792) obtient sa maîtrise le 20 octobre 1773 après avoir travaillé plusieurs années comme ouvrier libre au faubourg Saint-Antoine. Après l’obtention de sa maîtrise il s’installe rue du Faubourg Saint Honoré et devint député de sa corporation puis syndic. Sa production importante, très prisée par une clientèle française et étrangère, est composée de meubles classiques et soignés principalement des commodes Transition à ressaut, en bois de placage et marqueterie de fleurs et des commodes de style Louis XVI, souvent de forme demi lune, en acajou moiré de très belle qualité. Héricourt n’utilise le bronze, ciselé avec minutie, que pour les encadrements. Il a également laissé quelques ouvrages revêtus de laque ou de vernis dans le goût chinois. En 1792, la vente aux enchères de ses marchandises laissées à sa mort , durera plusieurs jours au vue de l’importance du stock de mobilier se trouvant dans ses magasins.

BIBLIOGRAPHIE

  • Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle – Pierre Kjellberg
Ebénisterie Mathieu Vath
estampille et JME

Les colles des assemblages étaient complètement déshydratées, ce qui a rendu le démontage très facile. Les côtés fendus ont été recollés à la colle de poisson. Puis, chaque surface plaquée a été traitée par infiltration de colle afin de réhydrater les colles anciennes. Les greffes de bois de rose et d’amarante ont été réalisées avec du placage scié neuf raclé et poncé puis diminué en épaisseur en contre parement afin de ne pas avoir à toucher à la patine du meuble après collage par n’importe quel abrasion que ce soit. Tous les collages structurels ont été réalisés à la colle de poisson et les collages de placage à la colle chaude.

Ebénisterie Mathieu Vath

Le vernis de la commode a ensuite été allégé puis un rempli à la ponce et un vernis au tampon incolore ont été appliqués en plusieurs couches afin de révéler les couleurs du placage. Les bronzes ont été nettoyés au bois de panama.

Ebénisterie Mathieu Vath
Après restauration

Pour voir les restaurations précédentes : https://ebenisterie-mathieuvath.fr/en-ce-moment-a-latelier/

Vous pouvez retrouver ce meuble chez Etienne Thuriet Antiquaire

3 thoughts on “Commode transition estampillée A . HERICOURT

  1. Très beau travail ! C’est tjrs un plaisir de lire tes présentations du meuble et du maître concepteur. Le dérouler des travaux de restauration le sont également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.