Commode transition

Ebénisterie Mathieu Vath

Restauration d’une commode d’époque transition à ressaut en placage de bois de rose et de palissandre. Les encadrements de filets à la grecque teintés vert sont en charme et la façade a un décor en « ailes de papillon ». Elle s’ouvre par deux grands tiroirs à traverse dissimulée, et trois tiroirs sur un rang supérieur. Les montants à cannelures simulées sont en placage d’ébène et de buis. Elle repose sur quatre pieds cambrés ornés de sabots en forme de pieds de biche. Même si elle a subi quelques transformations sur sa structure au cours des siècles , (le panneau de dessus et des éléments du bâti intérieur) ainsi qu’un embellissement des traverses de façades par des filets plus complexes, cette commode est très représentative du style transition.

Car si on la regarde et que l’on enlève les pieds, tout est de style Louis XVI, (les anneaux de tirages, les entrées de serrures). Alors que le piètement, lui, est de style Louis XV (le pied cambré, le sabot en pied de biche).


Ebénisterie Mathieu Vath
Avant restauration

Le style Transition

Le style Transition correspond à la première partie du style Louis XVI, il fait la transition entre l’originalité du style Louis XV, et le retour à l’inspiration classique du style Louis XVI. On le situe généralement de 1750 à 1774. Le style transition naît sous l’impulsion d’architectes novateurs, qui ,grâce à la découverte des vestiges d’Herculanum (1738) et de Pompéi (1748) voulaient se démarquer du Louis XV et des excès de certains ornemanistes par l’abus de courbes, en revenant  à la rigueur et à la symétrie inspirées du monde gréco-romain. En 1758, le collectionneur avant-gardiste Ange-Laurent de la Live de Jully commande à l’architecte Louis-Joseph le Lorain une série de meubles (visible de nos jours au château de Chantilly) qui tranche avec le goût de l’époque. Le style transition est, comme son nom l’indique, un style de recherche esthétique qui marquera l’évolution du Louis XV au Louis XVI. Le mobilier Transition est appelé à l’époque « dans le goût grec ».

Ebénisterie Mathieu Vath
Trace de sciages sur un panneau

Constat d’état

Le bâti était en assez bon état. Les assemblages étaient solides sans jeux ni éclats. Les côtés sont légèrement déformés mais une restauration précédente à l’aide de pièces de bois massif collées à contrefils maintiennent encore efficacement les panneaux. Les tiroirs sont légèrement déformés mais rien de vraiment gênant.

La restauration

Le travail de restauration va donc se concentrer sur le placage. Il y a quelques manques, quelques décollements et des perces dûes aux ponçages excessifs des restaurations précédentes. Dont une se trouvant sur l’aile de papillon basse à droite de la façade qui est relativement gênante à la lecture du meuble. La restauration a donc constituée à recoller les placages en glissant de la colle chaude sous ces derniers et à restituer les manques par du placage raclé et poncé avant collage afin de ne pas avoir à toucher à la patine par un ponçage après collage.

Pour le cas de la perce sur le frisage en aile de papillon j’ai déposé le placage sain, puis j’ai réalisé une greffe en utilisant la technique de découpe Boulle. Cette méthode permet de ne pas changer la feuille de placage entièrement mais d’avoir une greffe la plus discrète possible afin de conserver un maximum de placage ancien. Le placage rapporté a bien sur été raclé et poncé en parement puis mis à la bonne épaisseur en contre parement.

Ebénisterie Mathieu Vath
Contreparement d’une greffe
Ebénisterie Mathieu Vath
Après décapage et avant oxydation

L’ancien vernis jauni a ensuite été décapé avec un produit non agressif permettant de conserver le « fond » dans les pores du bois. Puis j’ai réalisé les oxydations et quelques réintégrations chromatiques afin de restituer la couleur et le veinage du bois.

J’ai ensuite appliqué un vernis au tampon incolore. Les bronzes ont été nettoyés au bois de panama.

Ebénisterie Mathieu Vath
Après restauration

Pour voir les restaurations précédentes : https://ebenisterie-mathieuvath.fr/en-ce-moment-a-latelier/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.