Commode régence estampillée J.BIRCKLE

Ebénisterie Mathieu VATH

Restauration d’une commode en placage de palissandre de Rio et de filet de Satiné. Elle est composée de deux grands tiroirs et de deux petits en partie haute. Sa structure est composée de chêne et de sapin. Elle est estampillée J.BIRKLE sur le montant gauche ainsi que de la marque JME. Elle présente quelques traces de restauration et une marque à l’encre sur un côté de tiroir.

Ebénisterie Mathieu VATH
Avant restauration

Jacques Bircklé (1734-1803) – Ébéniste – maîtrise obtenue le 30 juillet 1764. Un des fournisseurs du Garde-meuble sous Louis XVI.

Ouvrier libre avant d’obtenir sa maîtrise, il exerce sa profession rue de Charenton puis rue Saint-Nicolas. Parmi sa clientèle on retrouve le duc d’Orléans ou encore la princesse de Lamballe ainsi que Madame Elizabeth. Tardivement, entre 1785 et 1789, Marie-Antoinette lui passe des commandes au château de Saint-Cloud. Au vu de sa production, dense, variée, de belle qualité, adaptée aisemment à l’évolution des styles, Bircklé se présente comme un ébéniste consciencieux, qui ne cherche nullement le luxe et la préciosité mais bien plus l’effet décoratif, d’ou la faible abondance des bronzes. Nous retrouvons toujours dans sa production des meubles de qualité dont encore des commodes dans le style régence.

Ebénisterie Mathieu VATH
Signature inconnue sur un côté de tiroir

La restauration de cette commode a consisté à aléser les panneaux de dessus, arrière, fond et des tiroirs. A recoller les panneaux de côtés avant de combler les manques de placage de palissandre et de satiné par du placage neuf scié. Celui-ci a été raclé et poncé avant d’être collé à la colle chaude.

Les greffes ont ensuite été oxydées et l’ensemble du meuble a été verni avec une gomme laque incolore. Les bronzes ont été nettoyés par ultrasons puis reposés.

Ebénisterie Mathieu VATH
Après restauration

2 thoughts on “Commode régence estampillée J.BIRCKLE

  1. Comme toujours, un travail d’exception sur un meuble d’exception. Vous faites honneur à cette profession et êtes un digne successeur de ces ébénistes remarquables dont les œuvres perdurent encore aujourd’hui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *