Commode Empire aux Carquois

Ebénisterie Mathieu VATH

Cette semaine voici quelques photos de la restauration de cette commode Empire plaquée de ronce d’acajou. Cette commode est vraiment très originale de par la qualité et l’originalité de ses bronzes. En effet, ils constituent avec les colonnes de côtés, des carquois. Les entrées de serrures sont composées de deux branches de laurier croisées et maintenues par un ruban. A l’origine, ils étaient dorés au mercure comme on peut s’en apercevoir au regard des taches de dorures au dos. Malheureusement, il ne reste que quelques traces partielles sur la face visible.

Ebénisterie Mathieu VATH
Avant restauration
Ebénisterie Mathieu VATH
Avant restauration

L’originalité de cette commode et de ses bronzes l’est d’autant plus que j’ai un secrétaire composé des mêmes bronzes et du même placage à restaurer prochainement.

Ebénisterie Mathieu VATH
Avant nettoyage
Ebénisterie Mathieu VATH
Arrière du bronze

Après quelques recherches infructueuses sur une éventuelle attribution à un ébéniste j’ai trouvé d’autres éléments de mobilier composés des mêmes bronzes aux carquois : un semainier et une console. Cet ensemble de mobilier faisait-il partie d’une commande particulière afin de meubler un ménage ? Ou alors s’agit-il d’une signature de l’ébéniste qui les a composés? Le mystère reste entier.

Ebénisterie Mathieu VATH
Console
Ebénisterie Mathieu VATH
Semainier

Côté restauration : quelques manques de placage, les assemblages sont décollés, les côtés sont fendus et le vernis est taché et encrassé.

Les assemblages ont été recollés par injection de colle de poisson afin de lui redonner de la rigidité et les panneaux arrières, haut et bas ont été ré-alaisés avec du chêne. Les côtés ont été consolidés en contre-parement et les fentes ont été comblées à la résine. Il manquait quelques morceaux de moulure de pieds. Ils ont été réalisés dans un ancien morceau d’acajou de cuba. « Marquer EMV 2020 en contre-parement ». Les greffes de placage les plus importantes ont été réalisées avec du placage scié de ronce d’acajou. Pour les plus petits manques, ils ont simplement été rebouchés afin de ne pas enlever de la matière inutilement. L’ancien vernis a été repris à la ponce et à l’alcool. Les greffes ont été oxydées et les bouchages de fente ont été repris à l’aquarelle. Enfin, j’ai appliqué une tamponnée de vernis incolore pour homogénéiser la finition. Les bronzes ont été décirés et nettoyés dans de l’eau chaude et du bois de panama et le marbre gris saint Anne a été nettoyé et reciré au tampon.

Ebénisterie Mathieu VATH
Après restauration

Pour voir les restaurations précédentes : https://ebenisterie-mathieuvath.fr/en-ce-moment-a-latelier/

2 thoughts on “Commode Empire aux Carquois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *