Commode Louis XVI

Ebénisterie Mathieu Vath

Restauration d’une commode de l’est de la France d’époque Louis XVI en chêne et sapin massif et plaquée de bois de bout de Cytise, de noyer, de prunier, d’amarante, de bois de rose, de palissandre, de buis et de charme teinté vert.

Les poignée et entrées de serrures ont été reporté à ne date ultérieur. Les garnitures d’origines ont disparu il ne reste que la présence de trou pour les poignées.

Voici un meuble qui n’a jamais été restauré. Le placage fait presque 4 mm à certain endroit et l’on peut observer des traces de limes, de rabot à dent et de peau de chien de mer sur la surface des panneaux de côté.

Ebénisterie Mathieu Vath
A son arrivée à l’atelier

Le gros problème sur cette commode se situe sur les côté. l sont complètement déformés. Les planches de sapin constituant la partie massive sont placé à l’horizontales et à cause du séchage du bois et du restait dimensionnelles elles se sont coupées provoquant des « vagues » avec des creux de plus de 7 mm.

Il m’a fallut donc déposé le placages des deux côté, ce qui ma permit de découvrir quelques traces d’outils dont du cirage et des traces de fer à dents. J’ai put aussi observer le montage des panneaux de coté qui sont assemblé en rainure languette et à tenon mortaise avec les côté. Ce qui correspond bien là à un travail d’un atelier de province.

Ebénisterie Mathieu Vath
Contre-parement après dépose
Ebénisterie Mathieu Vath
traces de er à dents
Ebénisterie Mathieu Vath
Couleurs du filet vert en contre parement

Une fois le placage retiré, j’ai collé des bandes de sapin massif au endroit ou il manquait de la matière. Puis j’ai repris la surface à la défonceuse à l’aide d’un gabarit pour obtenir une surface parfaitement plate. Les greffes de placage ont été réalisé sur une cale tendue, et j’ai effectuer une repousse en contre parement. Les placage des côtés ont ensuite été recollé à la colle chaude sous vide.

Les placages des tiroir on été réhydraté par infiltration de colle sous vide avec à léger apport de chaleur. Ce qui à permit de récupérer le léger désafleur due à la différence entre le placage de bois de bout et le bois de fil.

Ebénisterie Mathieu Vath
Recollage du placage de façade après avoir recoller la commode

Pour finir l’acien vernis à été décapé avec un décapant adapté à la restauration de mobilier. Puis j’ai appliquer une vernis tampon incolore.

Ebénisterie Mathieu Vath
Après restauration

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.