Petite commode sauteuse d’entre deux Louis XV

Ebénisterie Mathieu Vath

Et voici la dernière restauration de Raphaël, mon apprenti. Il s’agit d’une commode sauteuse d’entre deux d’époque Louis XV. Elle est plaquée de bois de rose et de bois de violette sur un bâti de chêne et de résineux. Constat d’état Un travail parfait pour aborder la restauration de la structure et du placage. La quasi-totalité des panneaux est décollés et trop court, les assemblages ont du jeu, les deux côtés sont décollés des montants et fendu en plein milieu, et bien sûr il y beaucoup de décollements et de […]

COMMODE RÉGENCE AUX ESPAGNOLETTES

Ebénisterie Mathieu Vath

Restauration d’une commode en arbalète d’époque Régence « aux espagnolettes », galbée toutes faces, en placage de bois de violette sur bâtis de noyer, ouvrant par quatre tiroirs sur trois rangs et coiffée d’un marbre Rouge Griotte belge à oreilles et à bec-de-corbin. Les montants au profil pincé son foncé, tout comme les traverses avant, de cannelures à rudentures en laiton. Son ornementation de bronze de grande qualité à la superbe ciselure et parmi laquelle figurent de très rares espagnolettes ( vu sur six commodes : quatre d’Etienne Doirat, une de François Lieutaud […]

Table de salon Louis XV

Ebénisterie Mathieu Vath

Restauration d’une table de salon ou table à écrire du milieu du XVIIIeme siècle en placage de bois de violette et de bois de rose pour les chanfreins. Une petite restauration d’usage. Le plus long a été de recoller environ 90% des petits morceaux de bois de Rose. Pour voir les restaurations précédentes : https://ebenisterie-mathieuvath.fr/en-ce-moment-a-latelier/

Commode sauteuse Louis XV

Ebénisterie Mathieu Vath

Restauration d’une commode sauteuse d’époque Louis XV en placage de bois de rose et bois de violette. La commode sauteuse apparaît sous le style régence, entre 1705 et 1730, elle serai l’invention de l’ébéniste Charles Cressent. Elle se compose de deux tiroirs ou deux rangs de tiroirs. Le corps doit être surélevé sur des mi-haut, la moitié de la hauteur du meuble devant être prise par le corps, l’autre moitié par les pieds. Souhaitant se démarquer du style Louis XIV lourd et massif, elle est de forme effilée et gracieuse, presque aérienne. Après restauration Restaurations […]

Table à écrire Louis XV

Ebénisterie Mathieu Vath

Restauration d’une table de salon ou plus précisément d’une table à écrire d’époque Louis XV en placage de bois de rose, bois de violette est satiné pour l’arrière. Issus de la passion pour la correspondance au XVIIIe siècle, les marchands à la pointe de la mode déployèrent toute leur ingéniosité pour créer de multiples modèles de tables utilitaires à disposer au centre d’une pièce. Ces modèles de table se distinguaient des tables ordinaires, elles étaient généralement munies d’une tablette formant un pupitre, de tiroirs pour loger l’encre et les plumes. C’est à […]

Commode d’entre-deux Régence estampillée Michel Mallerot

Ebénisterie Mathieu Vath

Restauration d’une commode d’entre-deux estampillée de Michel Mallerot. Avec sa façade en arbalète, elle est plaqué intégralement de bois de violette. Elle est batis de sapin avec les fonçures des tiroirs en hêtre et leurs fonds en noyer. Vous ne connaissez pas Michel Mallerot? C’est normal, car Michel Mallerot (1675 – 1753), est un ébéniste parisien encore peu connu, comme nous le sont encore les ébénistes du début du XVIIIe siècle.Nous devons sont identification par la découverte d’une annotation manuscrite au crayon « M.Mallerot » sur une commode datant de la régence (ancienne […]

Commode Régence

Ebénisterie Mathieu Vath

Pour commencer l’année voici quelques photos de la restauration de cette commode Régence. Elle est bâtie entièrement en conifère et est plaquée de bois de violette. Les montants ainsi que les traverses sont foncés de cannelures en laiton. Les bronzes des poignées influencés par l’Asie et le commerce de la compagnie des Indes sont courus appelé « aux Chinois ». Les entrées de serrures annoncent quant à elles la venue du style Louis XV en cette première moitié du XVIIIeme siècle. moitié du XVIIIeme siècle. Concernant son état à son arrivée outre […]

Commode Estampillée Roussel

Ebénisterie Mathieu Vath

Restauration d’une commode Louis XV estampillée de l’ébéniste parisien Pierre Roussel. Cette commode est bâtis en chêne et en conifères pour les panneaux. Elle est plaquée de bois de rose disposé en fougère encadré par du bois de violette. Les filets sont buis. Les Roussel Fils de Michel Roussel compagnon ébéniste originaire du Cotentin, il est le seul à choisir l’ébénisterie plutôt que la menuiserie comme ses frères cadets Jacques, Michel et Louis, Pierre Roussel obtient sa maîtrise le 21 aout 1745 et s’installe dans le faubourg Saint Antoine, rue […]

Commode transition LARDIN

Ebénisterie Mathieu Vath

Restauration d’une commode d’époque transition bâtie en sapin et chêne et plaquée de bois de rose, de bois de violette et avec une frise de filets de charme teint en vert à la grecque. Les côtés sont, eux, plaqués de satiné et de bois de violette. André-Antoine Lardin (1724 – 10 août 1790), obtint sa maîtrise le 1er Juillet 1750 et s’installe rue de Charenton à l’enseigne « au Bois de Boulogne  » Il y travaille jusqu’en 1770, date à laquelle il déménage pour s’établir rue Saint Nicolas. Sa production est […]

Commode Louis XVI

Ebénisterie Mathieu Vath

Cette semaine, restauration d’une commode Louis XVI à ressaut plaquée de palissandre de Rio, amarante, bois de rose, bois de violette avec des filets en marqueterie de buis et d’ébène formant un ruban enroulé avec le fond des gravures bouché à la cire rouge. Les pieds gaines et les montants à pan coupé ont de fausses cannelures en ébène et buis. Pas d’estampille permettant d’attribuer ce très beau travail et cette grande qualité de bois choisi pour la réalisation de cette commode. Concernant la restauration, le travail n’est pas très […]

Bureau à huit pieds dit « Mazarin »

Ebénisterie Mathieu Vath

Important travail de restauration pour ce bureau Mazarin en placage de bois de violette et de palissandre. Entièrement plaqué sur du sapin avec un piètement en palissandre massif. Le plateau est constitué d’une marqueterie d’étoiles de palissandre entourées par des ailes de papillon en bois de violette dans des motifs circulaires. Pourquoi ce nom « Mazarin »? Le bureau à huit pieds est un des fleurons du mobilier du XVIIème siècle. Il n’obtiendra son nom de « Mazarin » par les antiquaires qu’à partir du XIXeme siècle pour lui donner plus de […]

Table à écrire Louis XV

Ebénisterie Mathieu Vath

Avant/après la restauration d’une table à écrire LXV plaquée de bois de violette sur du chêne massif. Elle est composée de deux tiroirs latéraux et d’une tirette centrale sous le plateau garni d’un cuir. Outre la forte décoloration du vernis il y avait quelques petits décollements et des manques de placages. Les manques ont été restitués par du placage neuf scié, raclé et poncé puis mis à la bonne épaisseur avant le collage afin de ne pas avoir à toucher à la patine se trouvant sous le vernis blanchi. Le […]

Commode Louis XV

Ebénisterie Mathieu Vath

Voici un travail important de restauration pour cette commode Louis XV plaquée de bois de rose et de bois de violette (à l’origine). En effet, il m’a fallu un peu de temps pour déterminer s’il s’agissait bien de bois de violette. Car cette commode a subit tellement de restauration qu’il y a presque autant de palissandre que de bois de violette. Mais heureusement pour nous, les tiroirs sont encore en assez bon état et c’est bien du bois de violette qui les compose donc j’en déduis que la commode était […]

Commode sauteuse Louis XV

Ebénisterie Mathieu VATH

La commode sauteuse a semble t-il été inventée sous le style régence, entre 1705 et 1730, par l’ébéniste Charles Cressent, et va se généraliser ensuite dans le style Louis XV. Elle se compose seulement de deux tiroirs ou deux rangs de tiroirs. Le corps doit être surélevé sur des pieds galbés mi-haut, la moitié de la hauteur du meuble devant être prise par le corps, l’autre moitié par les pieds. L’observateur a ainsi l’impression que le meuble possède des pattes lui permettant de sauter comme une grenouille. La largeur offre des formes droites, galbées ou en […]

Commode Hedouin au C couronné

Ebénisterie Mathieu VATH

Importante restauration pour cette superbe commode tombeau d’époque Louis XV estampillée sur les quatre montants par Jean-Baptiste Hedouin. Les bois massifs sont le chêne, le sapin et le noyer pour ce qui concerne le bâti et les tiroirs. Elle est plaquée de satiné pour les contours de frisage et de marqueterie géométrique en bois de violette. Nous pouvons distinguer deux sortes de bois de violette, un à grain et veinage très serré pour les losanges, un deuxième plus tortueux pour les contours de marqueterie, les montants et les traverses. Le […]

Bureau dos d’âne Louis XV (Après restauration)

Ebénisterie Mathieu VATH

Il y a quelques temps je vous parlais de ce bureau en cours de restauration. Et bien le voilà terminé. La période de vernis a durée trois semaines. Le temps de bien faire tirer le vernis, afin d’obtenir le meilleur résultat possible. https://ebenisterie-mathieuvath.fr/en-ce-moment-a-latelier/ Donc voici quelques photos de l’avant et de l’après.

Bureau dos d’âne Louis XV

Ebénisterie Mathieu VATH

Voilà deux semaines qu’a commencé la restauration d’un joli bureau dos d’âne ou comme le dit Riesener dans ses mémoires d’un « secrétaire à tombeau ». L’étape de restauration étant terminée et le vernis commencé, je prends le temps de faire un petit résumé de cette restauration. Ce bureau est en chêne et en sapin pour le bâti et plaqué de bois de rose et de bois de violette ainsi que d’une marqueterie florale sur l’abattant composée de buis, érable naturel et teinté et de charme. Il est composé d’un grand tiroir […]

Encoignure Louis XV, estampillée J.M CHEVALLIER

Ebénisterie Mathieu VATH

Voici une encoignure estampillée de Jean-Mathieu CHEVALLIER. Elle est en chêne massif et plaquée de bois de rose et de bois de violette avec un filet en buis. Jean-Mathieu Chevallier était déjà installé rue de Grenelle sous l’enseigne à « la Croix Chevallier » lorsqu’il il obtint ses lettres de maîtrise en 1743. Il donna dans la suite une grande extension à son commerce, eut des relations d’affaires avec André-Charles Boulle, un des fils du célèbre ébéniste, et concourut à meubler l’hôtel du duc de Talmont, ainsi que le château de Villegénis acheté […]

Jardinière Napoléon III et chiffonnier Louis XVI

Ebénisterie Mathieu VATH

Cette semaine deux meubles ont quitté l’atelier. Une jardinière Napoléon III en placage de bois de rose et un chiffonnier Louis XVI en placage de bois de rose et bois de violette. Si ce meuble avait eu sept tiroirs il se serait appelé semainier. Voici quelques photos de leur restauration.