Guéridon « cabaret »

Ebénisterie Mathieu Vath
Ebénisterie Mathieu Vath
Avant restauration

Très à la mode à la fin du XVIIIe siècle la table-cabaret ou table en cabaret se caractérise par un  plateau  à bord relevé, en bassine. Sa forme légèrement évidée avec une bordure surélevée sur tout le contour permet de recevoir sans risque les diverses boissons comme les thés, les chocolats et autres breuvages.
Ce modèle proche de ceux de l’ébéniste Canabas est un acajou massif de Saint Domingue avec un renfort métallique sous les pieds.

Le plus gros soucis était d’ailleurs au niveau du pied, il bougeait dans tous les sens. La restauration principale a donc consisté à retirer les vis, qui avaient été rajoutées lors d’une précédente restauration, afin de reconstituer les assemblages et de recoller l’ensemble à la colle de poisson. Le renfort métallique a ensuite été reposé, celui-ci étant probablement d’époque.

Ebénisterie Mathieu Vath

Le guéridon a ensuite été décapé et vernis au tampon avec un vernis incolore afin de révéler la beauté naturelle du bois.

Ebénisterie Mathieu Vath
Après restauration

Pour voir les restaurations précédentes : https://ebenisterie-mathieuvath.fr/en-ce-moment-a-latelier/

Vous pouvez retrouver ce secrétaire aux Antiquités Stéphane Guin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.