Marquises estampillé C.SENE

Ebénisterie Mathieu Vath

Travail de conservation pour ces deux marquises estampillé de Claude I Sené.

Ebénisterie Mathieu Vath
Avant restauration
Le « N » est inversé, ce qui distingue son estampille de celle de son fils cadet, Claude II Sené.

Claude I Sené  (1724-1792), fils de Jean Sené, obtint sa maîtrise en 1743 à Paris et travaille dans le même atelier que son beau frère, le menuisier Jean-Etienne Saint-Georges, rue de Cléry à l’enseigne « du Grand Saint-Georges ». Parmi sa production on retrouve de très nombreux sièges Louis XV mais très peux de mobilier Louis XVI. Claude Sené cessera d’exercer sa profession en 1780. Il est le père de deux autre illustres menuisier en siège Jean-Baptise Claude et Claude II.

BIBLIOGRAPHIE

  • Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle – Pierre Kjellberg – Les Editions de l’Amateur – 2002
  • Les ébénistes du XVIIIe siècle – Comte François de Salverte – Les éditions d’Art et d’Histoire – 1934
  • L’art et la manière des maîtres ébénistes français au XVIIIe siècle – Jean Nicolay – édition Pygmalion – 1976

Le travail de restauration/conservation à donc consisté à recoller l’intégralité des assemblages par injection de colle de poison, à renforcer, et dans certain cas à restituer des éléments de feuillure tapissière afin que celle si soit suffisamment solide pour être à nouveau garni. Quelques éléments de moulures et décors manquant, nuisant à la l’esthétique des sièges ont été restitué et réintégré chromatiquement.

Ebénisterie Mathieu Vath
Après restauration
Ebénisterie Mathieu Vath
Après restauration

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.