Poudreuse/Table à écrire Louis XVI

Ebénisterie Mathieu Vath

La coiffeuse, parfois appelée poudreuse, peut être définie comme un meuble de toilette épousant la forme d’une table ou d’un petit bureau à caissons.

C’est vers 1730, un peu après la commode, qu’apparaît dans le mobilier français ce nouveau type de meuble souvent richement marqueté ou en placage de bois précieux.

Cette poudreuse assez atypique, à la grande particularité d’avoir aussi la fonction de bureau ou du moins de table à écrire. Ses quatre pieds sont en acajou massif et les traverses sont plaquées d’acajou également. Les quatre surfaces sont agrémentées de moulures bois laiton en doucine. La serrure ainsi que la clé sont à motif de trèfle ce qui permet de dater ce meuble de la fin du XVIIIe siècle. En ceinture, cette poudreuse s’ouvre par un tiroir central surplombé par deux tirettes garnies de leur cuir d’origine. Son plateau, en marbre gris Saint-Anne est entouré d’une galerie de losanges ajourés.

Ebénisterie Mathieu Vath
Avant restauration

A son arrivée à l’atelier, ce meuble présentait un fort taux d’humidité du serment dû à un long séjour dans une cave. L’ensemble des placage se dolait tout seul. Il suffisait de glisser une lame sous le placage et celui ci se décollait tout seul. L’ensemble des assemblages ne tenait plus du tout et les planches du plateau étaient déformées et montrées des tâches d’humidité. Il y avait quelques éclats de placage et des manques de moulures bois laiton. Le fond en chêne était manquant.

La restauration a donc constitué à tout recoller. Cette étape se réalise à la colle chaude sous vide pour les traverses. Le fond en chêne a été restitué et le meuble a été recollé à la colle de poisson. Puis, le tiroir a été ajusté en rechargeant les coulisses et coulisseaux ainsi que le dessous des côtés du tiroir, afin que celui-ci fonctionne parfaitement.

Ebénisterie Mathieu Vath
Chaque élément se décolle tout seul

Après un léger décapage, cette poudreuse a été revernis au tampon, et les bronzes une fois nettoyés et partiellement redorés, ont été reposés.

Ebénisterie Mathieu Vath
Après restauration

Pour voir les restaurations précédentes : https://ebenisterie-mathieuvath.fr/en-ce-moment-a-latelier/

Vous pouvez retrouver ce meuble aux Antiquités Stéphane Guin

2 thoughts on “Poudreuse/Table à écrire Louis XVI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.