Secrétaire estampillé Martin Ohneberg

Ebénisterie Mathieu VATH
Ebénisterie Mathieu VATH
Avant restauration

Cette semaine se termine la restauration d’un secrétaire d’époque Louis XVI.

Martin Ohneberg ( Maître en 1773 ), l’ébéniste qui à réalisé ce meuble était un excellent marqueteur et employait un bois de rose de très grande qualité. Il a réalisé de nombreux meubles aux lignes très simples mais admirablement marquetés, dont une variété infinie de secrétaires à abattant.

Ebénisterie Mathieu VATH
Estampille de Martin Ohenberg

En ce qui concerne celui-ci, il est plaqué de bois de rose et d’amarante ainsi que d’une marqueterie en mosaïque de fleurons d’érables sur fond de satiné rouge. Les rubans d’encadrement sont en érable gravé et les filets verts en charme teinté. La structure est en chêne, hêtre et sapin pour les panneaux.

Au sujet de la restauration, les principaux problèmes sont les suivants : les panneaux en sapin se sont rétractés et les assemblages se sont décollés. Pour la marqueterie, la colle se trouve fortement déshydratée et il y a des « cloches » sur l’ensemble des mosaïques. La mécanique de l’abattant a pris du jeu et ne remplit plus son rôle.

Ebénisterie Mathieu VATH
Petit problème d’abattant
Ebénisterie Mathieu VATH
Ame fendue
Ebénisterie Mathieu VATH
Colle déshydratée
Ebénisterie Mathieu VATH
Manques de placage et assemblage décollé
Ebénisterie Mathieu VATH
Structure intérieure décollée
Ebénisterie Mathieu VATH
Porte voilée
Ebénisterie Mathieu VATH
Manques de placage
Ebénisterie Mathieu VATH
Placage décollé
Ebénisterie Mathieu VATH
Placage arraché
Ebénisterie Mathieu VATH
Manques de placages
Ebénisterie Mathieu VATH
Mauvaise restauration

La restauration a donc consisté à recoller et rétablir la structure du meuble, puis une fois cette opération faite, à combler les manques de placage et à recoller par infiltration l’ensemble des placages du meuble. On peut voir sur les deux photos suivantes l’avant et l’après du recollage par infiltration de colle.

Ebénisterie Mathieu VATH
Placage décollé
Ebénisterie Mathieu VATH
Après recollage

Après avoir terminé les recollages, le meuble a été décapé avec un décapant écologique et adapté à la restauration de mobilier. Puis, il a été rempli à la ponce, les greffes ont été oxydées et il a été vernis au tampon. Les bronzes ont été nettoyés et reposés. Les serrures ont été révisées et remises en fonction et un cuir neuf a été posé.

Ebénisterie Mathieu VATH
Greffes de placage avant oxydation
Ebénisterie Mathieu VATH
Meuble décapé, rempli et prêt à être verni
Ebénisterie Mathieu VATH
Après restauration
Ebénisterie Mathieu VATH
Portes après restauration
Ebénisterie Mathieu VATH
Cuir neuf
Ebénisterie Mathieu VATH
Après restauration

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *