Guéridon avec marqueterie de cubes

Ebénisterie Mathieu VATH

Cette semaine, j’ai restauré un joli guéridon de fabrication régionale en frêne massif pour le piétement et en marqueterie d’érable, noyer et prunier pour les cubes sans fond.

Rien de bien méchant pour la restauration. Recollage des éléments de marqueterie qui se décollent, décapage et vernis au tampon. Une nouvelle recette très intéressante que je développerai dans un prochain article. Recette de 1861 par Dessaignes.

Ebénisterie Mathieu VATH
Avant restauration
Ebénisterie Mathieu VATH
Marques sur le plateau
Ebénisterie Mathieu VATH
Vue de dessous
Ebénisterie Mathieu VATH
Pied décollé
Ebénisterie Mathieu VATH
Recollage des pieds
Ebénisterie Mathieu VATH
Collage sous vide
Ebénisterie Mathieu VATH
Après restauration
Ebénisterie Mathieu VATH
Après restauration
Ebénisterie Mathieu VATH
Plateau après restauration
Ebénisterie Mathieu VATH
Vernis au tampon – effet miroir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *