Armoire à outils – La création d’Adam par Michel-Ange

Ebénisterie Mathieu Vath

Sur cette marqueterie je me suis fait plaisir, j’avais toujours eu envie de réaliser cette célèbre fresque en marqueterie. Ce qui m’a permis de retenter l’expérience de la « marqueterie à la mosaïque » de David Roentgen.

J’ai donc créé un paquet avec une feuille de charme, une feuille d’érable sycomore et une feuille de poirier pour faire les personnages, car il n’y a pas mieux que le poirier pour reproduire la couleur de la peau.

Le fond en charme et les différents éléments de la marqueterie en poirier et érable sycomore après découpe.
Mise en teinte des différents éléments
La marqueterie avant collage

Pour teinter le fond, je l’ai trempé dans différents bains afin de produire cet effet de ciel. Pour ombrer le poirier, j’ai utiliser la technique traditionnelle du sable chaud.

Le collage s’est effectué à la colle de poisson, le séchage a duré 12h. Le résultat est à la hauteur : aucune migration de teinte.

Les yeux et les bouches ont ensuite été gravés au burin, après collage, puis rempli avec du colophane teint au noir de fumée.

Résultat final après poli.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *